Une réputation historique.

Le miel de Provence fait partie des rares miels français à bénéficier de signes officiels de qualité. Au printemps et à l’automne, c’est le moment où les apiculteurs récoltent des miels issus de diverses plantes : c’est ce que l’on appelle des miels toutes fleurs. L’été quant à lui, est consacré à la production du miel de lavande. Enfin, à l’automne, les ruches rejoindront les bandes littorales pour l’hivernage et l’éventuelle production du miel. Aucun de ces miels n’est identique. A chaque dégustation c’est une nouvelle découverte ! Avis aux gourmands curieux !

Par ailleurs, acheter un miel de Provence avec IGP ou label rouge, c’est être sûr de sa qualité et de son origine. Tous ont en commun le butinage de la flore propre à la Provence et à la garrigue. Vous trouverez des miels monofloraux à base de châtaignier, de lavande, de romarin ou de pin sylvestre. Mais aussi des miels polyfloraux, comme le miel toutes fleurs.

Sélection de miel artisanal récolté par des apiculteurs transhumants.