La tapenade

olive-pour-tapenade

La tapenade est une recette étonnamment récente et moderne.

La tapenade vient du mot provençal tapéno qui signifie câpres. A l’origine donc, c’est est une écrasée de câpres additionnée d’ail et d’huile d’olive.

Ce sont les grecs qui apportèrent cette pâte de câpres qui traversa les siècles et devint le condiment de base des cuisinières provençales.

D’origine marseillaise, C’est une recette étonnamment récente et moderne. C’est le célèbre chef Meynier, du restaurant La Maison Dorée à Marseille, qui aurait élaboré en 1880 cette recette ensoleillée pour garnir des œufs durs. Après avoir mélangé des olives noires, des câpres, des filets d’anchois et du thon mariné, la « tapenade noire » était née.

Tapenade noire ou verte ?

Si l’actuelle recette de la tapenade noire résulte d’un savant mélange d’olives noires et de câpres, de filets d’anchois, de quelques gousses d’ail, de poivre et d’huile d’olive, celle de la tapenade verte, sa jumelle, diffère quelque peu. En effet, cette dernière s’élabore en mixant, à parts égales, les olives vertes avec des pignons de pin ou de la poudre d’amande. L’ajout de câpres devient alors facultatif.

Vous pouvez déguster celle-ci sur des canapés, lors d’un apéritif ou d’un repas festif. Vous pouvez également, en toute simplicité, la déposer en couche uniforme sur une tranche de pain. Elle peut, enfin, servir de farce pour une volaille, ou d’accompagnement pour y tremper des bâtonnets de légumes. Il vous sera, en outre, conseillé d’accompagner vos dégustations, quelles qu’elles soient, d’un vin rosé sec et léger, ou d’un blanc très frais.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *