Le Castellet est un authentique village médiéval de charme.

Blotti derrière ses remparts, on ne peut y pénétrer que par deux portes fortifiées. Vous flânerez à travers les rues pavées de ce village et découvrirez ses petites boutiques artisanales et ses commerces pleins de charme. Ici règne la douceur de vivre et l’accent du midi cher à Pagnol qui y tourna en 1938 « la femme du boulanger ».

De toutes les fenêtres et terrasses, on domine le vignoble de Bandol. Au sommet, la vaste place du château qui abrite aujourd’hui la mairie, permet de découvrir une belle vue sur le massif de la Saint-Baume. catellet2

Un peu d’histoire…

Le premier village fut regroupé autour du château sous le règne de Pons-Mainier, Vicomte de Marseille. En 1212, la famille des Baux accède à la seigneurie. Commence alors quatre siècles de discorde entre maison des Baux et maison de Provence. En 1434, la famille De Castillon devint propriétaire du château, et le gardera pendant deux cents ans. Il fut donné en dot à la famille De Lombard, lors du mariage d’Anne De Castillon et Vincent De Lombard en 1629. La Révolution marque l’abolition des privilèges, leurs symboles effacés. Les blasons et les créneaux sont détruits, la fenêtre seigneuriale de l’église est bouchée. Le château sera vendu le 20 Octobre 1797 et racheté trois ans plus tard par quatre Beaussetans qui y installeront un moulin à huile, une classe d’école et deux habitations.  En1923, le Castellet est à l’aube de connaître un tournant de son histoire. Un expert, commis par le Maire, propose un plan d’aménagement afin de faire du Castellet une destination touristique prônant la tranquillité et le repos.

Trois ans plus tard, les travaux sont achevés, peintres, sculpteurs et commerçants s’installent dans l’enceinte du village. Aujourd’hui, le village médiéval du Castellet est un village touristique qui a su garder, son charme et son authenticité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *