Le label AOC et AOP

label-aop-aoc

A l’origine…

C’est historiquement pour lutter contre la fraude que s’est construit progressivement, dès le début du XXe siècle (loi de 1905), le concept d’Appellations d’origine. Un décret-loi de 1935 relatif à la défense du marché du vin a créé l’Appellation d’origine contrôlée, applicable aux vins et aux eaux-de-vie. Leur champ a été ouvert à l’ensemble des produits agricoles et alimentaires en 1990.  Plus tard, la politique française de valorisation des produits agricoles a inspiré l’élaboration d’une réglementation européenne, qui a établi en 1992 le concept d’AOP, équivalent européen de l’AOC, pour les produits autres que les vins et les eaux-de-vie, et l’a étendu aux vins en 2009. Depuis, l’AOP concerne tous les vins et les produits agroalimentaires européens dont la production, la transformation et l’élaboration sont réalisées dans une zone géographique déterminée, selon un savoir-faire reconnu et un cahier des charges particulier. Afin de clarifier l’offre au consommateur, depuis le 1er janvier 2012, une fois enregistrés au niveau européen, les produits concernés ne doivent porter que la mention AOP, seuls les vins sont autorisés à porter l’Appellation d’origine contrôlée française (AOC).

A.O.P : Appellation d’origine protégée. L’Appellation d’origine protégée (AOP) désigne un produit dont les principales étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. C’est un sigle européen qui protège le nom du produit dans toute l’Union européenne.

Les règles d’élaboration d’une AOP sont inscrites dans un cahier des charges et font l’objet de procédures de contrôle, mises en œuvre par un organisme indépendant agréé par l’INAO.

A.O.C :  Appellation origine contrôlée. L’Appellation d’origine contrôlée désigne des produits répondant aux critères de l’AOP et protège la dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape vers l’AOP, désormais sigle européen.

C’est la notion de terroir qui fonde le concept des Appellations d’origine.

Un terroir est une zone géographique particulière où une production tire son originalité directement des spécificités de son aire de production. Espace délimité dans lequel une communauté humaine construit au cours de son histoire un savoir-faire collectif de production, le terroir est fondé sur un système d’interactions entre un milieu physique et biologique, et un ensemble de facteurs humains. Là se trouvent l’originalité et la typicité du produit.

LISTE DES PRODUITS AOC ET AOP DE LA REGION PROVENCE-ALPES-COTE D’AZUR

Figue de Solliès

– Huile essentielle de Lavande de Haute-Provence

– Huile d’olive d’Aix en Provence

– Huile d’olive de Haute Provence

– Huile d’olive de Provence

Huile d’olive de la Vallée des Baux de Provence

Huile d’olive de Nice

– Muscat noir du Ventoux

– Olive de Nice

– Olives cassées de la Vallée des Baux de Provence

Olives noires de la Vallée des Baux de Provence

Taureau de Camargue

-Brousse de Rove ( en cours d’homologation )

Fromage de Banon

-Picodon

-Pâte d’olive de Nice

-Lavande de Haute Provence

-Truffe noire du Tricastin

-Coteaux Aix en Provence

Côtes de Provence (Sainte-Victoire, Fréjus, La Londe, Pierrefeu)

– Coteaux Varois en Provence

– Bandol

– Baux de Provence

– Bellet

– Cassis

– Palette

– Côtes du Rhône AOC sans dénomination de village

– Côtes du Rhône AOC avec nom de village : Cairanne, Gadagne, Massif Uchaux, Plan de Dieu, Puyméras, Roaix, Sablet, Seguret, Valréas, Visan

– Côtes du Rhône AOC Crus : Châteauneuf du Pape, Beaumes de Venise, Gigondas, Rasteau, Vacqueyras, Vinsobres

– AOC Luberon

– AOC Ventoux

– AOP Muscat Beaumes de Venise

– AOP Vins doux Naturels de Rasteau

– AOC Pierrevert

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *