LA SOCCA

socca-specialite-nice

Une délicieuse spécialité niçoise.

Ni tout à fait provençale, ni tout à fait italienne, la cuisine niçoise s’est appuyée sur la gastronomie de ces deux influences pour se forger une identité propre.

Un de ses fleurons reste sans conteste la « socca« , préparation à base de pois chiches. Les avis divergent quant à l’origine de cette spécialité mais, sur tout le pourtour méditerranéen, les pois chiches se retrouvent sous des formes variées (falafels, etc…)

C’est dans les années 1900 que la recette de la socca s’est popularisée à Nice. A cette époque en effet, une marchande, Thérésa, vendait cette préparation cuite dans son fourneau ambulant.

Comme pour la plupart des plats populaires, c’était un plat de pauvres, particulièrement apprécié par les ouvriers, les pêcheurs et autres dockers.

La socca (pour la prononciation, avalez le « a ») est une épaisse crêpe réalisée à base de farine de pois chiches, cuite dans un four à bois.

Sa préparation est à elle seule un spectacle : sa cuisson, le défournement des énormes plaques et la virtuosité avec laquelle elle est aussitôt découpée et servie, saupoudrée de poivre.

Croustillante et moelleuse, elle doit être consommée tout de suite, encore chaude et avec les doigts.

C’est également parce qu’elle se déguste dès la sortie du four que, dans les endroits réputés de Nice, les amateurs, nombreux, se retrouvent souvent dans des queues d’attente pour la prochaine fournée.

La socca est généralement cuite à une température de 280°, sur une plaque de cuivre, généreusement huilée, d’un diamètre de 50 cm.

Si vous passez par Nice, ne manquez surtout pas de goûter cette délicieuse spécialité, si chère au cœur des niçois et qui saura vous séduire par sa simplicité et ses qualités gustatives.

Recette de la socca (pour 8 personnes) :

1litre d’eau – 300g de farine de pois chiches – 8 cuillères à soupe d’huile d’olive – 1 cuillère à café de sel fin – du poivre.

  • Versez dans un saladier l’eau froide, la farine de pois chiches, le sel.
  • Battez vivement au fouet pour éliminer les grumeaux et passez au chinois.
  • Faire chauffer le four à 280°.
  • Huiler généreusement une plaque de cuivre et mettez-la chauffer au four.
  • Dès qu’elle est bien chaude, versez et étalez la préparation dessus (2 à 3 mm d’épaisseur).
  • Lorsque la pâte est bien dorée et croustillante (voire presque brunie par endroits), retirez-la du four.
  • Coupez-la aussitôt en portions, poivrez et dégustez rapidement.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *